Faire un don
Abonnez-vous
  • Flash
    info 1

    Vous êtes sur le site global officiel du Groupe Explorateur International, Kinshasa RD Congo
  • Flash
    info 2

    Connaissez vos droits et défendez les !

Jean-Michel Lukonde est formel, « la situation sécuritaire dans l’Est de la RDC constitue un drame humanitaire »

Le Premier ministre de la RD Congo Jean-Michel Sama Lukonde indique que la situation humanitaire dans la partie est de la RDC constitue un drame humanitaire. Il l’a relevé lors de son intervention à la cérémonie d’ouverture de la session ordinaire du Conseil des ministres de la SADC, qu’il a présidée, le samedi 18 mars à l’immeuble du Gouvernement.
En effet, le chef du gouvernement congolais parle d’un drame humanitaire quand il décrit la situation sécuritaire dans l’Est de la RDC, rapporte la Primature.
Se fondant sur Franz Fanon, Jean-Michel Sama Lukonde estime que la SADC en tant qu’organisation sous-régionale, ne peut rêver et croire réellement à un développement intégré dans son espace sans la paix et la sécurité en RDC. Ainsi, en vue d’un rétablissement rapide et durable de la paix et la sécurité dans son pays, il compte donc sur sa solidarité, dans la lutte contre la menace que représente l’agression rwandaise.
Aussi, appelle-t-il à la tenue d’un sommet extraordinaire de la SADC consacré à cette situation.
« Notre aspiration à l’intégration et au développement économique de la région ne serait qu’un rêve lointain sans la paix, la stabilité et la sécurité, conditions sine qua non à tout investissement et à toute croissance économique. A ce sujet, je m’en voudrais de ne pas souligner l’importance de ces ingrédients mentionnés dans notre quête collective d’intégration et de développement de la région », a indiqué Jean-Michel Sama.
En ce qui concerne la RDC, rappelle le Premier ministre congolais, la situation sécuritaire dans sa partie est, notamment dans la province du Nord-Kivu, reste très préoccupante à cause de la présence des groupes armés et de l’agression rwandaise dont elle est victime.
« Ce conflit a déjà causé plusieurs millions de morts et poussé plusieurs millions de femmes, vieillards et enfants en errance. Ce qui constitue un drame humanitaire » a-t-il ajouté.
La solidarité oblige
En outre, le Premier ministre a aussi appelé les pays membres de la SADC à la solidarité face à la RDC qui est agressée.
« Car il est évident que lorsqu’un membre de la fratrie SADC est attaqué, nous sommes tous attaqués. C’est pourquoi, nous comptons sur la SADC dans la lutte contre la menace que représente l’agression rwandaise. En effet, l’instauration de la paix et de la sécurité durables dans la partie est de la RDC est non seulement bénéfique à la RDC mais aussi à l’ensemble de la région de la SADC, du fait qu’elle permet à la communauté de réaliser ses objectifs », a argumenté Sama Lukonde.
Il a demandé au conseil des ministres de la SADC d’examiner la possibilité de la tenue d’un sommet extraordinaire de la SADC consacré essentiellement à la situation sécuritaire en RDC.
« Il est aussi important que la SADC apporte son soutien au Président Joao Lourenço, président de l’Angola, désigné médiateur par l’Union Africaine dans le conflit qui oppose la RDC au Rwanda ainsi que le processus de Nairobi piloté par le président honoraire du Kenya, Monsieur Uhuru Kenyatta. C’est dans la paix et la sécurité que nous pouvons exploiter des opportunités que nous offre la région en matière de commerce et d’investissement grâce à ses abondantes ressources naturelles et humaines », a ajouté Jean-Michel Sama Lukonde.

Page précédente!

    Ecrire un commentaire


    IX19


    Commentaires

Jean-Michel Lukonde est formel, « la situation sécuritaire dans l’Est de la RDC constitue un drame humanitaire » Jean-Michel Lukonde est formel, « la situation sécuritaire dans l’Est de la RDC constitue un drame humanitaire »

Aimer & Partager